SecurityInsider
Le blog des experts sécurité Wavestone

Entrepreneurs français : la sécurité vous attend !



Les start-ups françaises qui adressent le marché de la sécurité ne sont pas si nombreuses. Pourtant dans un domaine en en pleine croissance et soucieux de solutions souveraines, les opportunités ne manquent pas.

 Une dynamique à confirmer…

Le marché français présente d’ores et déjà quelques jeunes pousses qui commencent à se faire une petite place. Pour autant, si certaines, comme Tétrane ou Pradéo commencent à être connues par les grands comptes, ces cas sont encore trop limités. Les difficultés sont souvent les mêmes : des clients réfractaires à faire une place à ce type de solutions, peu d’initiative forte alliant sécurité et start-up en France, des tours de tables interminables pour lever des fonds, …. 
S’il est important d’apprendre à nos start-ups à se faire connaître et reconnaître, cet effort appartient également aux entreprises qui doivent davantage prendre le risque de donner leur chance aux start-ups spécialisées sur les questions de sécurité des SI. À noter que cet effort doit aussi se faire au sien des sociétés de services et des cabinets de conseil. 

… Nécessitant un soutien plus fort des acteurs de la place 

Cette prise de position des grands comptes représente certainement la première pierre de l’édifice. Mais cela nécessite également que l’État soutienne les start-ups implantées sur son territoire et qu’il investisse dans celles-ci. Cela peut passer par exemple par un incubateur dédié aux questions de cybercriminalité à l’instar de ce que font les britanniques, mais également par la valorisation de la création et l’entreprenariat dans les voies universitaires spécialisées ou encore par une aide de l’ANSSI plus soutenue. 
Enfin, dernier impératif et pas des moindres, il est nécessaire que les entrepreneurs français qui traitent de ces sujets soient peut-être plus ambitieux et certainement plus appuyés par les acteurs déjà en place (Thales, Cassidian, …). Aujourd’hui le marché français ne présente que trop peu de sociétés qui ont le potentiel de start-ups étrangères comme Duo-Security ou Co3system (maintenant resilientsystems). Face à ces succès américains massivement soutenus par la Silicon Valley, les start-ups françaises ne doivent néanmoins pas se décourager. Pour porter plus haut l’ambition tricolore, l’enjeu pour ces jeunes sociétés sera de parvenir à mobiliser grands comptes, acteurs du conseil et pouvoir politique. 
Critéo est sûrement un des exemples à suivre. Très vite incubée, soutenue par PriceMinister, un partenariat fort avec l’INRIA, plusieurs levées de fonds… cette successstory réunit presque tous les ingrédients que nous aimerions voir investis pour les start-ups sécurité hexagonales. 

Ainsi, avec un effort d’imagination, le soutien des acteurs du marché et un réel investissement étatique… les produits de sécurité français ont un avenir prometteur ! Nous nous attacherons au sein de ce blog à partager et à mettre en avant différentes initiatives allant dans ce sens.
Gabriel Amirault

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire